Accueil
Für diesen Inhalt steht leider keine Übersetzungen zur Verfügung. Originaltext wird angezeigt.

Juillet-Août 2018

 

 

Bienvenue !
 
Voici une nouvelle fenêtre de poésie :
 
 

Je suis aux fougères

Le plus joli métier, dirait-on …

Vrai, mais il fait chaud.

Arrêtons un moment.

À mon bras faucille et fourche,

En main une fougère

Fine et légère comme dentelle

Au bord du champ je m’assieds

A l’ombre des châtaigniers ...

 

Anjela Duval,
traduction du breton : Per Jakez Helias