Opus 24 : Nous sommes cendre et flamme ...

 

 

Nous sommes cendre et flamme dans le cercle du monde

(Sur une vidéo d'Antonella Bussanich, "Le livre de sable") 

 

Nous sommes ces rêveurs ...

Sous une lumière surprenante ...

Prendre une poignée de mots ...

Nous sommes les hôtes inconnus ...

Nous sommes cendre et flamme ...

Vivants nous sommes ...

D’une insouciance ...

 

 

CC, SMATBnB, SMATBnB solos. 28 mn. Difficile.
Textes d'Amina Saïd.

Commande de Mikrokosmos,
avril 2003, chœur de chambre Mikrokosmos,
direction Loïc Pierre,
cathédrale de Bourges, festival du Printemps de Bourges. 

 

Commande du chœur Mikrokosmos, prévue pour l'accompagnement d'une création vidéo d'Antonella Bussanich, cette œuvre m'a demandé un travail de recherche considérable en ce qui concerne les textes. Le film ayant été conçu avant la musique, il fallait donc trouver des poèmes qui entrent en résonance avec les images, tissent un contrepoint fertile avec elles, tout en permettant une construction musicale indépendante. Les thèmes souvent traités pas Amina Saïd, de l'ombre et de la lumière, du passage du temps, et surtout, du dédoublement, se sont très vite révélés propices, puisque le chœur, présent dans l'espace et le temps du concert, était également représenté à l'image, ce qui pour le spectateur donnait l'illusion de deux chœurs jumeaux, avec la sensation d'un temps lui aussi dédoublé, celui de l'élaboration du film, passé, et celui de la représentation, au présent. Si avec le recul, je pourrais regretter dans mon travail, parfois, une trop grande densité, laissant moins de place à l'image, je crois que cette caractéristique devient un avantage en concert, lorsqu'on décide de procéder à l'écoute de l'œuvre musicale seule. L'extrême richesse des textes permet aussi aux interprètes un travail de réflexion, d'approfondissement, aux frontières de la philosophie. 

 
< Précédent   Suivant >