Opus 30 : Psaume 29 (30)

 

 

Psaume 29 (30)

EV, à 24 voix mixtes. Texte en français. 12 mn. Très difficile.

 

Commande de la Cité de la Musique,

création en avril 2004, Capella Amsterdam,

direction Daniel Reuss, auditorium de la Cité de la Musique.

 

L'Un, l'Invisible, l'Inconnaissable.

Le Souffle, venu de Lui, donné aux hommes.

Le chant, la parole naissante.

Le rythme, ternaire comme un battement du cœur.

Le chœur, six groupes disposés en forme d'étoile de David.

Douze versets. Douze sons possibles.

Vingt-quatre chanteurs. Vingt-quatre notes d'ambitus

pour les voix de femmes et autant pour les voix d'hommes.

Quatre séries de douze sons explorant lentement l'espace harmonique,

du médium jusqu'aux notes les plus extrêmes de la tessiture vocale.

La conscience pure, tout d'abord, à l'unisson,

puis la réflexion, la multiplication des voix,

puis le doute, la perte des repères, jusqu'au bégaiement,

jusqu'à l'explosion du verbe et l'arrêt du psaume, inachevé.

Puis le recommencement, la foi retrouvée, la joie,

la louange.

Et le partage, le Souffle redonné, son écho dans le silence. 

 
< Précédent   Suivant >