Opus 39 : Human dream

 

 

Human dream

 CE, SMA, SMA solos, Mezzo et harpe. Textes en anglais. 25 mn. Moyen.

Persephone remembers,
Spell against sorrow,
Paradise-seed,
Spell to bring lost creatures home,
The human dream,
Love spell,
Embryon,
Spell of sleep.


Commande de la Maîtrise de La Perverie,

création le 27 août 2006, chapelle Saint-Guénolé, Plougastel,

Maîtrise de La Perverie, direction Gilles Gérard,

mezzo Corinne bahuaud, harpe Jung Wha Lee.

(Voir le CD "Œuvres pour chœur d'enfants", à paraître fin 2009) 

 

Cette commande avait pour origine l'idée de compléter un programme autour des "Ceremony of Carols" de Britten. J'ai tout de suite eu envie d'écrire une œuvre qui en soit le pendant profane, avec des textes en anglais. La poésie de Kathleen Raine m'accompagnait déjà depuis plusieurs années. Elle m'a permis de sortir du contexte le plus souvent religieux (chrétien) des œuvres destinées à ce type de formation : proposer aux jeunes chanteurs une réflexion sur la vie, sur la sagesse... Les 8 textes que j'ai choisis abordent donc le thème de la Nativité d’une manière profane, notamment avec « Embryon », tout comme « The human dream » permet d’évoquer les personnages de la Nativité, Marie, les Anges, … sans pour autant s’arrêter sur un dogme, sur une Religion, mais en allant plus loin dans la réflexion sur le monde, la vie et la mort : ces personnages sont cités très simplement, comme on décrirait un tableau. Dans cette perspective, « Embryon » me permet d’évoquer une naissance future d’une manière à la fois charnelle, et symbolique. Le parcours poétique ainsi formé raconte l'histoire d'une jeune femme mélancolique, qui ne croyait plus en la vie. Les enfants interviennent auprès d'elle avec énergie, et peu à peu elle se laisse entraîner, cédant à une forme d'expression lyrique et enflammée, jusqu'à ce qu'elle soit ...enceinte! Le dernier morceau est une berceuse pour l'enfant qui n'est pas encore né, et un chant d'espérance pour le monde.

 
< Précédent   Suivant >