Accueil
There are no translations available

Novembre 2017

 

 

Bienvenue !
 
Voici une nouvelle fenêtre de poésie :
 
Sur sa couche funéraire
Pour toujours endormi,
Je regarde mon ennemi
Et je reconnais mon frère.
  
 
 
Haïku de soldat, 1914-18, éditions Bruno Doucey
texte mis en musique dans Mémorial 
projet multilinguistique pour la commémoration
de la fin de la Première guerre mondiale
(7 chœurs européens, 180 chanteurs, création à Berlin, novembre 2018).