Accueil

Janvier 2017

 

 

Bienvenue et bonne année !
 
Voici une nouvelle fenêtre de poésie :
 
  

 

Tes bras enlacent la vie en harmonie,

Dansent en ballets de lumières.

Ton rire qui dit tes joies

Se perd dans la brise qui passe.

Et chaque souvenir se raconte en secret

Pour la mémoire d’un autre.

 

Assunta Renau Ferrer

In Traversée de la poésie guyanaise, Éditions Anne C., 2004.

 

 

Texte mis en musique dans

Outre-Chœur

20 poètes du monde entier

par la musique et le chant

éditions Bruno Doucey

Livre-CD

avec l'ensemble Territoires du souffle

paru en novembre