Compositeur et pianiste français, né en 1962.

Il a consacré la majeure partie de son travail à l’art choral, sur des textes d’auteurs contemporains dans de très  nombreuses langues. Son répertoire met ainsi en valeur le lien spécifique entre poésie, langues et cultures, et tisse patiemment un répertoire choral concernant aujourd’hui près d’une cinquantaine de pays et territoires : France, Allemagne, Autriche, Russie, Italie, Espagne, Chili, Argentine, Portugal, Royaume-Uni, Etats-Unis, Canada, Cote d’Ivoire, République centrafricaine, Syrie, Palestine, Haïti, Ile Maurice, Nouvelle-Calédonie, Guadeloupe, Martinique, Réunion, Saint-Pierre-Et-Miquelon, Estonie, Lettonie, Lituanie, Finlande, Japon, Roumanie, Bulgarie, Croatie, Slovaquie, Slovénie, République tchèque, Pays basque, Suède, Danemark, Polynésie française, Guyane, Inde, Irlande, Malte, Grèce, Chypre, Hongrie, Pologne, Luxembourg, Pays-Bas, Bretagne, Islande, Bosnie.

Il s’intéresse depuis longtemps aux textes de témoignage, d’individus ou de communautés ayant des expériences de vie singulières, comme ceux recueillis auprès de détenus de Clairvaux entre 2008 et 2011 (coffret Clairvaux ; Or, les murs… , Grand Prix de l’Académie Charles Cros 2010 avec julien Sallé). Reçu à la Villa Médicis (1996-98) et à la Casa Velazquez (1999-2001) pour un projet exclusivement pour chœur a cappella, il s’est vu attribuer le prix Sacem/Francis et Mica Salabert de la musique vocale en 2008, la bourse de la Fondation Beaumarchais en 2009 et une commande du Ministère de la Culture en 2010 pour la création de son opéra Les lessiveuses, ainsi que le Grand Prix Lycéen des Compositeurs 2011 attribué à une très large majorité par les élèves et par leurs professeurs. Ses œuvres chorales sont chantées tant en Europe qu’en Asie ou aux Amériques. Plusieurs d’entre elles ont été étudiées par les lycéens français dans le cadre de l’option musicale du baccalauréat 2013 et 2014. Son œuvre pour collégiens L’Europe de mes rêves, écrite dans vingt-sept langues différentes, a été élue en 2015 par l’Académie musicale Villecroze et la Fédération Nationale des Chorales Scolaires pour être mise à la disposition des rectorats gratuitement pendant cinq années. Enfin, il a séjourné trois mois à la Villa Kujoyama de Kyoto (Japon), au printemps 2018, pour un projet sur le péril nucléaire.

Il a mis en musique des textes de nombreux poètes à travers le monde, notamment Langston Hughes, Paul Celan, Sophia de Mello Breyner, Ossip Mandelstam, Gabriela Mistral, Takuboku, Jaan Kaplinski, Guillevic, Amina Saïd, Erri De Luca, Daniela Attanasio, Jean-Yves Léopold, Mahmoud Darwich, Yves Bonnefoy, Roberto Juarroz, Maram Al-Masri, Benoît Richter, Tanella Boni, José Angel Valente, Boris Vian, Gérald Bloncourt, Kathleen Raine, Hélène et René-Guy Cadou, Pascal Boille, Rabindranath Tagore, Louis Guillaume, Anna S.Björnsdottir, Nina Björk Arnadottir, Yvon Le Men, …

Co-initiateur du projet L’Europe de mes rêves en Normandie avec l’Education Nationale (2015-2017), il accomplit depuis une quinzaine d’années des actions éducatives portant sur la Résistance et la citoyenneté (oratorios Une femme de parole 2005, Une étoile errante 2006, L’encore aveugle 2007, Voir Ensemble Maintenant 2009-2011, Humanitudes 2012, Les droits et les devoirs du citoyen 2013, … à l’humaine condition … 2015, Mémorial 2018 …).

Plusieurs documentaires ont été réalisés sur son travail, Or, les murs … (Clairvaux, 2009) de Julien Sallé, Humanitudes (2012) et L’Europe de nos rêves (2016-2018) de Franck Cuvelier. Un nouveau documentaire a été commandité par France2 pour la période 2018-2019, Composer en liberté, où on le voit diriger des ateliers d’écriture auprès de détenus de la maison d’arrêt de Tours, avec un groupe d’étudiants.

Compositeur invité dans plusieurs festivals depuis 2008 (Ombres et lumières à Clairvaux, Musique en Brocéliande, festival d’Auvers sur Oise, Florilège vocal de Tours, Rencontres de Champcueil, Public Chorus dans le 93,  1ères rencontres internationales de chorales scolaires à Yvetot, projet VOCE14-18, …), il a créé l’ensemble vocal et instrumental Territoires du souffle, qui s’est produit notamment à la Cité de la musique (Paris), au théâtre du Châtelet et à la Cité de la voix (Vézelay) et le trio Yezh, plus particulièrement consacré à la poésie sonore improvisée. Il a été soutenu par la Fondation pour l’Art et la Recherche entre 2003 et 2015 et a publié en novembre 2016 une première anthologie de poésie du monde chez l’éditeur Bruno Doucey, Outre-chœur, primée par un Coup de cœur de l’Académie Charles Cros. Il collabore régulièrement avec l’ensemble ELaNaveVa et l’octuor vocal Quinte&Sens.

Le printemps 2021 a vu plusieurs de ses créations : À l’humaine poésie … avec le chœur de Radio-France sous la direction de Martina Batic, Notre-Dame des flammes avec l‘ensemble Diabolus in Musica dirigé par Antoine Guerber, L’éternité avec l’ensemble Ptyx dans une œuvre impliquant un dispositif électroacoustique, et Inland(poe)sis avec le duo d’accordéons BayanAccord. Sa transcription pour grand chœur a cappella du Boléro de Ravel, sur un texte de Benoît Richter, créée en juin 2018, vient d’être enregistrée à la Seine Musicale avec le chœur de Grenelle sous la direction d’Alix Debaecker. Il prépare actuellement un opéra choral en français et en anglais, One world at a time, d’après les écrits de Henry David Thoreau (création juillet et décembre 2022).

Enfin, avec l’association Carmen-Forté et la médiathèque de Tours, il organisera en 2023 un week-end consacré à la poésie d’Yves Bonnefoy pour commémorer le centenaire de la naissance du poète.


  • Automne 2017 : coup de coeur de l’Académie Charles Cros pour son livre-CD Outre-Chœur (avec l’ensemble Territoires du souffle).
  • Printemps 2017, sélection pour une résidence de composition musicale à la Villa Kujoyama (Japon) en 2018.
  • Printemps 2015, élection du projet L’Europe de mes rêves par la Fédération Nationale des Chorales Scolaires (FNCS) et l’Académie Villecroze.
  • 2013 et 2014, Ensemble d’œuvres imposées à l’option musicale du baccalauréat.
  • 2011, Grand Prix Lycéen des Compositeurs et choix des professeurs pour « Paroles contre l’oubli ».
  • 2010, Grand prix de l’académie Charles Cros avec Julien Sallé, & Clé d’or de ResMusica pour le coffret « Clairvaux, or les murs ».
  • 2010, bourse Beaumarchais et commande de l’Etat pour l’opéra de chambre « Les lessiveuses ».
  • 2008, prix SACEM de la meilleure œuvre vocale de l’année.
  • 2001, prix Pierre Cardin, de l’Académie des Beaux-Arts.
  • 2000, Prix Verdaguer, de l’Académie des Beaux-Arts.
  • 1999, Prix René Dumesnil de l’Académie des Beaux-Arts.
  • de 1999 à 2001, membre de la Casa de Velazquez à Madrid.
  • de 1996 à 1998, pensionnaire à l’Académie de France à Rome-Villa Médicis.
  • 1996, Prix de la ville d’Antibes, pour son œuvre « Ave maris Stella ».
  • 1993, Premier Grand Prix au concours international d’improvisation au piano classique de Montbrison (président du jury Gilbert Amy).
  • 1990, Deux Premier Prix au concours international de composition de
    Bordeaux (catégories chanson et musiques traditionnelles).

Il a étudié au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et obtenu les Prix d’harmonie (1982, classe d’Alain Bernaud), de contrepoint (1982, classe de Jean-Claude Henry), de fugue (1983, classe de Michel Merlet), et d’orchestration (1985, classe de Serge Nigg). Il a étudié seul la composition. Avant le CNSM, de nombreuses rencontres ont contribué à sa formation, notamment celles de Jacqueline Lequien, Georges Rothenbüler, Roland Lemêtre, Alfred Loewenguth, Jacques Castérède.

Thierry Machuel a enseigné l’harmonie, le contrepoint et la fugue dans plusieurs établissements : à l’Ecole Normale de Musique de Paris,